Les épreuves

«- À quel âge ton père va se calmer, tu penses? Ça, ce sont des plans d’un homme qui a la moitié de son âge…— On le changera pas, admit Laurent. Tu sais ben que là où il y a une piastre à faire, il sera jamais ben loin.— Parlant de piastre, as-tu pensé à lui demander combien il entend te payer quand tu vas travailler pour lui? — Je suis pas inquiet, mentit-il. Il va me payer comme du monde.— Tu serais bien le premier, fit Corinne, acide.»Quinze années se sont écoulées et Corinne, maintenant mère de cinq enfants, n’a guère vu sa situation s’améliorer. Entre un fils fugueur, un mari infidèle, ivrogne et parfois violent, et le rêve qu’elle caresse de voir sa fille aînée devenir institutrice, les épreuves se succèdent pour la femme de trente-cinq ans. En cette année 1918, la grippe espagnole sème la panique dans le village de Saint-Paul-les-Prés. De son côté, Gonzague Boisvert, maintenant un vieillard, vend son hôtel pour la plus grande joie du curé Bilodeau, toujours aussi malcommode, et achète deux camions. Quand Laurent entreprend de travailler pour lui, à la voirie, Corinne hérite alors, bien malgré elle, de toutes les tâches qu’exige l’exploitation de la ferme familiale.